Cornet s’en prend aux « idiots » dans la foule après qu’une blessure l’ait forcée à quitter Roland-Garros

  • Whatsapp
Cornet s'en prend aux "idiots" dans la foule après qu'une blessure l'ait forcée à quitter Roland-Garros

La meilleure joueuse française, Alizé Cornet, s’est déchaînée samedi contre les fans idiots qui l’ont huée après qu’une blessure à la cuisse l’ait forcée à abandonner son match du troisième tour sur le court central contre Qinwen Zheng.

Cornet, 32 ans, est arrivée les deux cuisses lourdement sanglées pour le match contre l’adolescente chinoise qui avait battu la championne 2018 Simona Halep au deuxième tour.

Elle a balayé le premier set 6-0 en 30 minutes et menait 3-0 dans le second lorsque Cornet l’a approchée pour concéder l’égalité.

Lorsque l’arbitre a annoncé le résultat, des sections des tribunes se sont moquées.

Cornet, qui tentait d’atteindre les huitièmes de finale pour la troisième fois, s’est dite étonnée du comportement.

Choix

« J’ai dû abandonner le match parce que j’avais mal. Mais parfois le public français me surprend et pas toujours dans le bon sens », a-t-elle expliqué.

« La plupart des gens sont sans aucun doute tristes pour moi et comprennent ce qui se passe, mais cette poignée d’idiots vous fait vraiment vous sentir mal. »

Cornet a révélé qu’elle avait souffert d’une tension aux adducteurs vers la fin de sa victoire en trois sets contre la championne 2017 Jelena Ostapenko jeudi soir.

Elle a déclaré qu’une échographie prise vendredi soir avait mis en évidence l’étendue de la blessure.

« C’était ma décision de jouer aujourd’hui ou non », a ajouté Cornet. « Mais vous me connaissez, je n’aurais jamais reculé ou abandonné un match dans un Grand Chelem. Il n’était donc pas possible pour moi de ne pas essayer de tout donner aujourd’hui. »

Zheng affrontera la tête de série Iga Swiatek lundi pour une place dans les huit derniers.

« Les huées font plus mal que la blessure elle-même », a ajouté Cornet. « Il n’y avait qu’une poignée de personnes dans le stade, alors peut-être qu’ils ont fait beaucoup de bruit. Mais c’est vraiment trop quand on voit tout ce que j’ai donné sur le terrain pendant tant d’années. »

.

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.