Deschamps : « On manquait de force, de caractère et d’énergie »

  • Whatsapp
Deschamps : "On manquait de force, de caractère et d'énergie"

Luka Modric a scellé le résultat du match avec un penalty précoce (5′, pen.) après que le défenseur français néophyte Ibrahima Konaté a commis une faute sur Ante Budimir dans la surface, car – malgré l’éventail de talents affichés – la France a eu du mal à imposer son jeu sur un côté croate bien percé.

Read More

Les supporters français qui espéraient une première victoire de la défense de la Ligue des Nations des Bleus en voulaient plus et mieux alors que les trois premiers de Christopher Nkunku, Karim Benzema et Kylian Mbappé ont eu du mal à troubler la ligne de fond des visiteurs.

Mbappé, meilleur buteur et passeur décisif de Ligue 1 Uber Eats, a eu les meilleures occasions de France, testant le gardien croate Ivica Ivusic d’une reprise de volée (7′) puis d’un effort qui ne manquait que de puissance (61′).

Pas de compétition

Mais la Croatie a tenu bon devant les fidèles du Stade de France, laissant Deschamps résumer une semaine de travail éprouvante.

« Au-delà de la formation, que l’on peut changer, l’énergie de l’adversaire était tellement supérieure ce soir qu’il était difficile de se battre », a déclaré le patron de longue date de la France. « Nous n’avions certainement pas le jus pour ce match, ce qui n’enlève rien au mérite de cette équipe croate, qui a bien gardé le ballon. »

Cela s’est avéré être une sorte de thème pour Deschamps, dont beaucoup de joueurs de renommée mondiale – notamment le vainqueur de l’UEFA Champions League Benzema – ont été impliqués dans l’héroïsme européen jusqu’à juste avant cette série de matches.

« Ça a été comme ça tout au long de ce camp, et ce n’est pas une excuse, mais nos gars sont épuisés », a-t-il expliqué. « Nous manquions de force, de caractère et d’énergie. Il faut l’accepter, même si ça fait mal de ne pas gagner un match. Je n’avais pas non plus la force et l’énergie pour leur donner. La réalité du haut niveau est impitoyable. »

On se voit en septembre

La prochaine chance pour Deschamps d’obtenir quelques points au tableau – la France est actuellement dernière du groupe 1 de la Ligue A avec deux points en quatre matches – survient lorsque l’Autriche se rendra au Stade de France le jeudi 22 septembre avant que les Bleus ne se rendent au Telia Parken de Copenhague. pour la 6e journée du dimanche 25 septembre.

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.